L'une des nombreuses et si jolies fleurs de nénuphar flottant sur notre bassin... Ne dit-on pas que la fleur de nénuphar est l'une des plus belles du jardin???

Le nénuphar est une
plante aquatique, dicotylédone, de la famille des Nymphéacées, de l'ordre des Nymphaeales (contrairement au lotus qui fait partie des Nelumbonaceae), à rhizome, aux feuilles arrondies flottantes, aux fleurs solitaires blanches, jaunes, violacées ou rougeâtres, se développant à la surface des eaux calmes
Dans le langage des fleurs, celle du nénuphar symbolise la froideur.


Orthographe

L'Académie française a écrit « nénufar » jusqu'en 1935 (huitième édition de son Dictionnaire) et le Rapport de 1990 sur les rectifications orthographiques de 1990 (Liste H, note f) préconise de revenir à cette orthographe du fait de l'origine « persane » du mot, ce qui laisse entendre que le groupe ph devrait avant tout servir à transcrire la lettre phi) du grec ancien. (de persan nilu-far ou nilu-par)

En adoptant la graphie « nénuphar » dans la huitième édition de leur Dictionnaire (achevée en 1935), les Académiciens se seraient laissé aller à un rapprochement sémantique quelque peu poétique avec les nymphes (ces dernières partageant avec les nénuphars un attrait certain pour l’eau), mais également avec le genre Nymphaea, qui est celui de certains nénuphars.

Selon la légende,  son nom lui fut donné d’une nymphe qu’un amour passionné pour Hercule conduisit au tombeau. Le héros qui l’avait si cruellement repoussée voulut éterniser sa mémoire et la changea en nymphea, ou nénuphar

Retour à l'accueil